L'ADEME BRETAGNE MENE UNE EXPERIMENTATION UNIQUE AVEC 20 RESTAURATEURS

jeudi 20 février 2020 CRT Bretagne Actus du secteur France Labels - Certification
Territoires - Destinations
Territoires et destinations
Dossier_Presse_ADEME_18.11.19 VF (003).pdf
L'ADEME BRETAGNE MENE UNE EXPERIMENTATION UNIQUE AVEC 20 RES ...
Encadré haut couleur

Avec plus de 100 millions de nuitées enregistrées en 2018, 12,8 millions de visiteurs et un chiffre d’affaires dépassant les 6,6 milliards d’euros, le tourisme constitue un secteur économique majeur en Bretagne. Pour maîtriser et réduire l’impact environnemental de cette activité stratégique, l’ADEME Bretagne accompagne les professionnels.

Dans ce cadre, L’ADEME Bretagne mène actuellement une expérimentation inédite en France avec 20 restaurateurs volontaires pour aller vers une certification d’envergure européenne.

Depuis 2010, l’ADEME Bretagne accompagne les professionnels du tourisme pour :

- s’engager vers une certification environnementale de type Ecolabel Européen;
- réduire l’usage de la voiture individuelle des clients ;
- mettre en place l’affichage environnemental ;
- lutter contre le gaspillage alimentaire ;
- promouvoir les écogestes auprès de leur clientèle.

Dans le cadre de cet accompagnement, L’ADEME Bretagne mène actuellement une expérimentation inédite en France avec 20 restaurateurs volontaires issus des 4 départements bretons et pratiquant différents types de restauration (restauration rapide, gastronomique, ferme auberge, cafétéria, crêperie traditionnelle, etc.).

En impliquant les professionnels du secteur, le but de cette démarche environnementale d’excellence est de mettre en œuvre des actions relatives aux achats, à l’énergie, l’eau, les déchets, l’approvisionnement, la biodiversité et les transports, en s’appuyant sur des critères co-construits pour aller vers une certification d’envergure européenne.

L’objectif est à la fois :

  • économique, avec une augmentation potentielle des marges de 5 à 10% en économisant les postes énergie, eau, déchets, achats, etc. ;
  • environnemental, avec une réduction immédiate de l’impact environnemental de l’établissement ;
  • social et humain, avec une amélioration des conditions de travail des salariés et d’accueil des clients.

En intégrant l’expérimentation, chaque restaurateur a pris 7 engagements :

1. Nommer un chef de projet dans son établissement ;
2. Participer aux 8 réunions collectives organisées par l’ADEME Bretagne ;
3. Mettre à disposition ses données concernant l’eau, l’énergie, les déchets, les produits d’entretien, les achats, etc. ;
4. Réaliser un diagnostic grâce à l’accompagnement du bureau d’études mandaté par l’ADEME Bretagne ;
5. Mettre en place les actions environnementales préconisées ;
6. Participer à l’audit d’un tiers externe ;
7. Communiquer sur les actions et l’opération.

Commencée en septembre 2019, l’expérimentation s’achèvera en mars 2021.

« Depuis 2010, l’ADEME Bretagne construit et expérimente des « outils & méthodes » avec les chefs d’entreprises bretons. L’objectif est de travailler collectivement pour répondre au mieux à leurs besoins et s’inscrire dans la transition écologique. Le fruit de ces travaux sont des guides pratiques diffusés gratuitement aux professionnels qui souhaitent s’engager. Dans cette stratégie, l’économie touristique tient une place particulière car c’est un secteur phare de notre territoire, avec des enjeux de transition très importants, des possibilités d’actions rapides et un effet d’entraînement auprès des visiteurs et des clients ».

M. Gilles Petitjean, directeur régional de l’ADEME Bretagne

Dossier_Presse_ADEME_18.11.19 VF (003).pdf

En images

<
>
Categories Actualités