VVF Villages ? Des vacances durables et pour tous : les clés d'une économie vertueuse

mardi 2 août 2016
VVF Villages Actus membres France Énergie - Construction
ESS - Économie circulaire
Communication - Sensibilisation
HébergementActivités et loisirs
VVF Villages ? Des vacances durables et pour tous : les clés...

Le 8 juillet dernier, ATD s'est rendu au siège social de VVF Villages à Clermont Ferrand pour rencontrer Delphine Joannet, Responsable RSE de l'association. Dans un objectif de mise en lumière des engagements de nos membres, nous présentons ici une synthèse des échanges que nous avons eus sur la stratégie de développement durable des villages vacances VVF : une philosophie et des actions ancrées dans l'ADN de l'association, et constamment en mouvement.

En 2016, VVF Villages s'est vue décerner le prix de la "Meilleure démarche RSE", par l'ordre national des experts comptables et commissaires aux comptes.

Solidarité + développement local = économie vertueuse

Des vacances accessibles à tous qui participent au développement économique des territoires : voilà la raison d'être de VVF Villages depuis la fin des années 1950. La stratégie d'entreprise OSE (Objectif solid'ère) réaffirme ses valeurs en 2014 : "Nous sommes des créateurs de liens, solidaires, responsables et durables, contribuant et facilitant le rapprochement entre des territoires et des parties prenantes avec lesquelles nous partageons les mêmes valeurs". Aujourd'hui, l'association gère et commercialise 84 villages vacances dans toute la France.

À l'heure où environ 40% des français ne partent pas en vacances et 44% d'entre eux n'ont pas connaissance des aides à leur disposition, VVF Villages fonctionne sur des principes solidaires : la pratique du quotient familial – aujourd'hui très rare sur le marché des vacances – et de nombreux partenariats et dispositifs, issus entre autres de l'Économie Sociale et Solidaire.

En plus de la solidarité humaine, VVF Villages vit pour et par la solidarité des territoires sur lesquels elle est implantée. Comment ? Les villages vacances les plus attractifs – sur le littoral notamment – génèrent un chiffre d'affaires qui maintient le développement de villages en milieu rural et moyenne montagne. L'enjeu est de conserver ce modèle en poursuivant la conquête de nouveaux sites et l'implantation de nouveaux villages.

VVF Villages a une deuxième mission : le développement local via l'ancrage territorial. Entre l'organisation de marchés et les achats locaux, des échanges et activités avec les producteurs, des partenariats avec les offices de tourisme et nombreuses autres actions : les villages VVF sont 100 % ancrés et ouverts sur leur territoire d'accueil.

Les vacanciers trouvent un panel d'informations dans les espaces « 360° » : prestataires d'activités et restaurants sélectionnés, randonnées et parcours cyclo établis par VVF, parcours Boot’chouette enquêtes pour les familles. Le « passe réduc' » donne accès à des tarifs réduits auprès de plusieurs prestataires de proximité, tous types d'activités confondus, sur simple présentation de la clé du logement. Pour finir, les villages VVF sont parfois l’unique ou le plus important employeur local, et mettent en place des missions de travail avec les Esat (travailleurs handicapés) sur de nombreux sites.

L'impact social de VVF Villages est bien plus important que les 2047 emplois générés en haute saison, et il s'agit aujourd'hui de le mesurer. Combien d'argent consacré aux départs en vacances ? Quels impacts économique et local précis ? VVF souhaite évaluer encore plus justement sa performance et communiquer les chiffres qui montrent l'ampleur réelle de son utilité sociale - donc économique !

Un engagement socio-environnemental, volontaire et certifié

La consommation énergétique est un enjeu central du développement durable dans le secteur du tourisme. D'après le bilan carbone de VVF Villages – réalisé de manière volontaire – les pôles les plus énergivores sont le transport des vacanciers (effet indirect de l'activité des villages), la consommation de fuel et les bâtiments (matériaux, construction). Un plan d’actions visant à réduire ces impacts sur l’environnement va donc être décliné ces prochaines années.

Vers une mobilité douce

C'est l'objectif des Villages Bicyclette qui disposent chacun d'un réseau de pistes cyclables, de vélos à disposition et développent des partenariats avec des prestataires « cyclo » locaux, dans le but de générer des retombées économiques sur le territoire.

Au-delà de l'aspect environnemental et de l'accès aux « vacances pour tous », nous sommes ici face à la problématique des « vacances pour tous et partout » : environ 60 % des villages VVF se situent en milieu rural ou moyenne montagne, sur des sites parfois non desservis par les transports en commun. Le covoiturage gratuit – et créateur de liens - a donc toujours été encouragé et pratiqué naturellement sur les villages.

Dans le cadre de l’accessibilité aux vacances, l’un des freins aux départs est l’absence de véhicule personnel, une réflexion dans la démarche RSE va donc être amorcée pour trouver des solutions, garantissant également la mixité sociale sur l’ensemble des sites.

Pour des villages écologiques

Aujourd'hui, 7 d'entre eux sont labellisés Écolabel Européen, un critère de preuve et gage de qualité grâce à ses 20 critères obligatoires et l'exigence de progression constante de la démarche. Le plan d'actions en cours prévoit 4 à 6 villages écolabellisés de plus par an.

La suppression du packaging individuel pour les produits alimentaires et produits d'accueil, l’affichage des produits/producteurs locaux en restauration : voici des exemples d'actions VVF motivées par la certification.

L'idée est d'amplifier le mouvement responsable en dupliquant les pratiques positives sur tous villages, même ceux qui ne pourront jamais prétendre à la labellisation.

Le + ! À l'initiative du Directeur des systèmes d’information de VVF Villages Maxime Le Calvé et pour des raisons de sécurité, l'association exporte ses données numériques vers l'EcoCenter IBO (data center écologique) en Auvergne, à 3 km du siège.
Nous savons aujourd'hui à quel point le stockage de nos données numériques est énergivore : elles consomment 1,5 % de l'énergie mondiale, 2 % des émissions carbone et se développent sans cesse. Les centres de données écologiques sont encore rares, c'est donc une chance et un réel progrès pour VVF que d'avoir accès à ce système ; un atout de plus pour une démarche responsable déjà très dynamique.

La vie de village au Siège : des salariés acteurs

Dans un objectif de rapprochement entre siège et terrain, un groupe projet s'est donné comme objectif de « considérer le siège comme un village vacances », en considérant deux axes fondamentaux :

  • S'ancrer à son territoire d'implantation : prendre en compte la localisation du Siège – en l’occurrence le Nord de Clermont Ferrand - et agir en fonction des problématiques locales ;
  • Faire « vivre la vie de village » au salarié : développer un programme d'animations en interne avec une mise en avant des talents cachés des salariés, la découverte du territoire (ici la zone de Champratel), etc...

Ici, l'enjeu est d' « infiltrer les choses sans avoir à les nommer » : il s'agit de « vivre la RSE » sans se focaliser sur l'utilisation de ces trois lettres et en les remplaçant par le simple « bon sens ».

En savoir plus

En images

<
   
>
Categories Actualités