Newsletter

Mercredi 2 avril 2014

La Matinale ! (membres)

Venez nombreux !

Ils cherchent un emploi

Production touristique

Laurent Arcuset: Tourisme durable dans l’enseignement supérieur, quelle réalité ? Quelles perspectives ?

La formation initiale prépare les jeunes à maîtriser les concepts et les valeurs qui s’y rattachent, et acquérir des compétences pour accompagner utilement les évolutions incontournables pour l'avenir des générations futures. C'est encore plus vrai pour les acteurs du tourisme investis pour un développement et un tourisme durables. Voilà pourquoi la formation initiale reste déterminante pour préparer l'avenir du tourisme et de ses acteurs. Malgré l’urgence de la situation, l’offre de formation en enseignement supérieur, spécialisée dans le développement d'un tourisme durable, reste marginale et souffre d’un manque de reconnaissance chronique de la part des principaux acteurs du tourisme traditionnel qui semblent vouloir retarder ces évolutions, voulues par la société.

Jacques Brégeon : Réflexions prospectives et stratégiques sur le tourisme durable en France

Cela fait vingt ans que le concept de tourisme durable a été introduit. Bien que promu par l’Organisation mondiale du tourisme, relayé par l’Union européenne, ce concept a eu quelque peine à sortir des niches dans lesquelles il avait été enfermé : le tourisme vert, le tourisme solidaire… Ce n’est que depuis peu que l’on comprend que, dans ce monde nouveau, dans cette crise sans fin (Cf. La crise sans fin, Myriam Revault d’Allonnes Seuil, Paris, 2012) marquée par les évolutions rapides voire brutales de phénomènes mondiaux, il s’agit de trouver la voie d’un tourisme durable, ou plutôt soutenable, c’est-à-dire compatible avec les ressources de la planète et, aussi, « éthiquement défendable ».

Alain Laurent: La responsabilité du tourisme, c'est bien au-delà du tourisme responsable !

TRIBUNE LIBRE. Le développement du tourisme durable ? Pour les acteurs directs de la filière touristique le chemin est tracé. C’est une chance au fond : l’objet est défini. Toutefois attention car laisser le tourisme durable, ou responsable, à la seule responsabilité des acteurs du tourisme c’est à coup sur tomber non seulement dans la consanguinité et la facilité mais dans le piège du juge et partie. La responsabilité du tourisme, c'est bien au-delà du tourisme responsable !