Voyages Si loin Si proche

Mobilité - Transport
ESS - Économie circulaire
Patrimoine - Biodiversité
Communication - Sensibilisation
Aménagement - Urbanisme
Territoires - Destinations
Producteurs et distributeurs de voyagesActivités et loisirs
Voyages Si loin Si proche

Contexte / objectifs

Imaginer des liens entre l’ici et l’ailleurs parce que ailleurs est aussi ici...
Avec Migrantour Paris, Baština Voyages créé le tourisme équitable au coin de la rue !

Le voyage - objet d'imaginaire - commence dès le territoire francilien à la rencontre de l'autre, en accédant aux chapitres culturels méconnus des migrations, en permettant de mieux appréhender l'ailleurs mais aussi en tissant ici de nouveaux liens sociaux avec les habitants, esquissant reconnaissance d’autrui et découverte mutuelle en France. C'est partir à la rencontre d’autres cultures à travers la balade urbaine, la découverte du territoire, le récit des gens, l’interprétation de lieux de vie ou d'histoire, la participation aussi à des ateliers du patrimoine vivant (cuisine, dessin, art du conte...)

Migrantour est le projet européen des métropoles de la diversité culturelle qui promeut les aspects sociaux, culturels mais aussi économiques des migrations de neuf grandes villes européennes : Turin, Rome, Florence, Milan et Gênes en Italie, Valence en Espagne, Lisbonne au Portugal, Marseille et Paris en France. En Île de France : l'association Baština Voyages est maître d’oeuvre du projet.

Description

Le projet Migrantour Paris contient deux importants volets :
– un volet formation sur la médiation culturelle pour les personnes issues des migrations (ou en lien avec elles) nommées les Passeurs de culture.
– un volet réalisation factuelle de balades urbaines sur le thème de la diversité culturelle dans les quartiers populaires du Grand Paris.
La formation comprend un partenariat avec le Musée national de l’histoire de l’Immigration (MHI) et l’Université Paris Descartes/Ethnologie.

Le MHI met à disposition ses locaux et ses intervenants (champ social, public scolaire), les visites des expositions temporaires et permanentes du Musée et les recherche-actions hors les murs en lien avec les migrations du territoire (Cimetière musulman de Bobigny, La petite Espagne à Plaine Commune). Avec pour finalité, la mise en place de nouvelles balades grand public et pédagogique en concordance avec les thèmes des expositions temporaires (Fashion Mix, Frontières, Ciao Italia…)
Simultanément, l’Université Paris Descartes complète le champ de la formation avec des ateliers d'anthropologie participatif, des techniques d’enquête de terrain et d’évaluation adaptés aux projets culturels et touristiques. Concrètement, les ateliers en salle et les enquêtes de terrain (repérage physique et spatial, recueil de témoignages, d’objets, recherche de données) sont réalisés en binôme entre les passeurs de culture de la formation et les étudiant de Paris Descartes. Il s’ensuit la co-réalisation de prototypes de circuits touristiques alternatifs dans le Grand Paris.

Synthèse et adéquation des parcours
Chaque balade urbaine est scrupuleusement étudiée afin de respecter critères techniques (durée, distance, temps entre les étapes…) et valorisation de la diversité culturelle à travers ses territoires et thématiques. Elle se matérialise à travers la réalisation de parcours-pilotes auprès de différents publics à travers une série d’évènements et de manifestations.
Dans le Grand Paris, ce sont nombre de quartiers qui sont découverts ou redécouverts différemment : La Goutte d’Or avec Fashion Mix sur le monde de la Mode et Petit Mali à Château Rouge ; Belleville et Ménilmontant autour des arts et habitants de « Babel Ville » ; sur la rive gauche : Masséna/Olympiades et les cultures d’Asie du Sud-Est, au Quartier Latin : l’Amérique Latine et ses stéréotypes ou les empreintes d’une itinérance croate. A Montreuil : Au-delà des apparences de ses diverses histoires, à Saint-Denis : dans le Marché du Monde et sur la représentation des Frontières dans la cité royale.
En 2015, ce sont plus de 400 personnes : visiteurs, touristes, habitants, étudiants qui participèrent aux balades Migrantour.
En 2016/2017, Migrantour Paris continue de plus belle !!

Détails de la bonne pratique

Pour visualiser le détail de la bonne pratique, connectez-vous ou devenez membre.

En images

<
      
>
<

Migrantour Montreuil L'artiste You Wang

>
Categories Bonnes pratiques